Douleur thoracique : causes, manifestations et traitements

La douleur thoracique constitue l’une des premières causes de consultation en médecine. Elle peut être banale ou annoncer de graves soucis de santé. Quelles sont les causes, les symptômes et les traitements de ce mal ?

La douleur thoracique, c’est quoi ?

Encore appelée douleur à la poitrine, la douleur au thorax est une douleur de type musculaire ou squelettique qui se manifeste dans la zone du thorax. En d’autres termes, ce type de douleur désigne toute sensation pénible ou anormale localisée dans la zone thoracique.

Elle survient de manière brutale ou chronique, au repos ou au cours d’un effort physique, et est perçue par la victime comme une crise aigue caractérisée par la sensation d’un point douloureux précis, d’un poids ou d’un serrement au niveau de la poitrine.

La douleur thoracique est en réalité un symptôme clinique reliée à un trouble d’origine vasculaire (aortique), pariétale (musculaire), névralgique, fonctionnelle ou encore digestive (œsophagienne).

Lorsqu’il est grave, le mal peut s’étendre du cou au sternum, être diffus ou localise.

Mal de poitrine : réel problème de sante majeur ou simple affection passagère ?

Loin d’être un simple mal passager, la douleur à la poitrine est au contraire un signe avant-coureur d’une maladie plus grave. Par conséquent, il est important de le prendre au sérieux.

Une douleur au thorax peut par exemple être le signe d’une maladie cardiaque tel que l’infarctus du myocarde. La douleur thoracique peut également annoncer la venue d’une maladie coronaire.

En réalité, si vous ressentez un quelconque malaise dans la zone de votre thorax, le mieux est de consulter un médecin mais vous pouvez aussi analyser la douleur en vous posant quelques bonnes questions :

  • Quelle sensation vous évoque le mal ? Serrement, brûlure, crampe ou pincement ?
  • Quel est selon vous l’élément déclencheur de la douleur ? Une mauvaise position, un traumatisme, un effort ou aucune cause précise ?
  • Quelle est la première apparition et la fréquence de manifestation de la douleur thoracique ?
  • Votre angine de poitrine se manifeste-t-elle de manière fixe et régulière, la nuit ou le jour ?

Faire le point sur votre mal grâce à des questions précises vous permettra d’identifier et de comprendre ses causes. Vous saurez ainsi si la douleur de poitrine que vous ressentez nécessite une intervention urgente ou si vous pouvez prendre le temps de programmer un rendez-vous chez votre médecin.

Comment se manifeste une douleur de poitrine ?

De manière générale, la douleur est le premier symptôme. Elle peut survenir à tout moment sans prévenir, au repos ou après un effort. Chez certaines victimes, la douleur thoracique est annoncée par des signes de détresse. Celles-ci se manifestent dans certaines conditions spécifiques comme par exemple à la descente d’un avion, après un accouchement, suite à un alitement prolongé ou à un choc émotionnel.

Mais quel que soit le contexte dans laquelle elle apparait, la douleur à la poitrine est accompagné de certains signes avant-coureur qui doivent vous alerter :

  • Essoufflement,
  • Sensation d’écrasement ou de serrement de la poitrine,
  • Fièvre et troubles de la conscience,
  • Nausée, vomissements et teint pâle,
  • Sueur, vertiges, faiblesse inhabituelle,
  • Respiration lente ou rapide selon le pouls (rapide ou irrégulier) du patient,
  • Perte de connaissance,
  • Malaise vagal ou syncope, etc.

Si avant une douleur thoracique, vous ressentez simultanément plusieurs de ses signes avant-coureur, alors sachez que votre pronostic vital est sérieusement engagé. Dans ce cas, contactez sans tarder un secours médicalisé comme le SAMU pour bénéficier d’une prise en charge médicale rapide.

N’hésitez pas à décrire vos symptômes dans le moindre détail, vous aiderez ainsi votre médecin ou les premiers secours à établir la véritable cause de votre mal.

Douleur au thorax :  quelles sont les causes ?

Les causes de l’angine de poitrine proviennent principalement du thorax. Le thorax est formé d’une cage thoracique qui contient des organes respiratoires (bronches, trachée, poumons entourés de la plèvre) cardiovasculaires (cœur, veines, vaisseaux artériels) et digestifs (œsophage). De ce fait, tout déséquilibre au niveau de chacun de ces organes ou toute maladie provenant desdits organes peut être à l’origine d’une douleur thoracique.

Les causes cardiaques

L’angor ou angine de poitrine est une douleur constrictive qui survient lors d’un effort et qui cesse au même moment que ce dernier. Décrite comme une oppression retro sternale (au centre), elle peut être stoppée en quelques minutes grâce à de la trinitrine. Si l’angor ne disparait pas au bout de 10 minutes, la victime peut redouter un infarctus du myocarde ou une péricardite.

Les causes psychiatriques

La douleur thoracique peut survenir après une forte émotion. Ainsi, elle peut se manifester en cas de crise d’anxiété, de somatisation, d’hypocondrie ou d’attaque de panique.

Les causes abdominales

La douleur thoracique peut aussi provenir d’un souci au niveau de la vésicule biliaire et du foie (les coliques hépatiques, douleurs bas thoraciques droites, etc.) soit de l’œsophage (rupture de l’œsophage, le reflux gastro-œsophagien, etc.), du pancréas (retro sternale basse), ou encore de la rate (point de côté, congestion de la rate, etc.).

D’autres causes

Les causes de la douleur à la poitrine peuvent aussi être d’origine médiastinales, pariétales ou vasculaires. Certains problèmes de santé tels que l’embolie pulmonaire ou la dissection aortique peuvent aussi être à la base d’un angor.

Quelle que soit son origine, sa fréquence ou sa gravite, la douleur thoracique nécessite au minimum un avis médical et un traitement adéquat.

Douleur de poitrine : comment la traiter ?

Le traitement de l’angine de poitrine dépend généralement de la cause de l’affection.

Toutefois, l’une des manières les plus simples de soigner le mal de poitrine est d’éviter l’automédication dès qu’elle survient. En effet, le mal de poitrine peut se révéler grave et sans connaissance réelle de l’origine, vous pourriez empirer votre situation. L’arrêt définitif de la cigarette et de toutes autres drogues dures est aussi une solution efficace pour lutter contre la douleur thoracique.

La trinitrine est généralement le médicament prescrit sous ordonnance en cas de douleur au thorax. Elle soulage le mal très rapidement en aidant le malade à rétablir ses fonctions vitales. Le plus important est de toujours vous référer a un médecin pour le traitement de votre mal de poitrine.

Leave a Comment